Elle, lui et les autres

Comment faire quand l'amour de votre vie traîne derrière elle cing gus qui la suivent jusque dans son lit ? Voici l'irrésistible intrigue burlesque que nous livre, au rythme du jazz, Eric Rochant qui veut prouver que 1 = 6. Elle, ne semble pas gênée par l'omniprésence des cinq types. Lui, essaie de s'y habituer, tant bien que mal. Et c'est un vrai régal pour le spectateur qui ne peut s'empêcher de penser aux Frères Marx ou à Tati à la vue de la danse bigarée des cinq zigotos. Il faut les voir se tordre en tous sens pour s'extraire du bus à la poursuite de la jeune femme, se précipiter dans ses pas lorsqu'elle traverse la rue ou se cogner les uns contre les autres le temps d'un coup d'oeil dans une vitrine. Mais qu'est-ce qui peut bien donner vie à leur étrange chorégraphie ? Quel fil invisible les lie à cette charmante jeune femme qui semble ne pas vouloir s'en séparer ? Ils sont comme les doigts de sa main. Articulés comme des pantins, chacun de ses pas anime leur démarche maladroite. Ne pouvant se résoudre à un amour à six, le pauvre petit ami finira par déclarer forfait coincé entre elle et les cinq types dans un ascenseur. Eric Rochant renouvelle le genre du burlesque avec un sens de l'humour et du rythme évident, recréant ainsi les gags éternels des Keaton et autres Charlot.